guitarecoeurdefabrik.jpgVoui, elles ont du talent les berrichonnes... J'en veux pour preuve les jolies créations couture de mon amie Bénédicte (Béné pour les intimes, Bellabelli Bulle pour les internautes) et de ses deux acolytes, Catimini et Coco Bric-à-brac. Il y a quelques mois, elles ont lancé un blog, Coeur de Fabrik, dans lequel on peut découvrir toute une ribambelle de jolies choses cousues qu'il est possible de customiser. "Mélange de matières et de couleurs à notre façon". Si la forme d'un modèle vous plaît mais pas le tissu, il suffit de demander. On pourrait m'opposer que c'est parce que Béné est ma copine que je lui fais un coup de promo. La réponse est oui ! Mais, si ses pochettes-souris (pour mettre les dents de lait), ses sacs-besaces, ses sacs-tapis à langer, ses oiseaux-en-cage, ses bavoirs, ses coussins-guitare n'étaient pas beaux, dans l'air du temps et solides, j'avoue que je me serai dérobée. Honnêtement, il y avait peu de chances, car je voyais bien ce qu'elle arrivait déjà à faire avec quelques tissus et bouts de ficelle. Tenez par exemple, regardez ce qu'elle a fabriqué pour mon petit neveu (surnommé le "Ti-champignon") : un tapis d'éveil sur le thème de la forêt !

coeurdefabrik2.jpg

Où trouver ces petites merveilles ? Chez Mimi pardi !

Si vous recherchez des cadeaux pas chers, "fabrikés" avec soin, made in Berry, je vous invite à les découvrir sans attendre sur le blog de Béné, sa page Facebook ou chez Mimi Coquillette dans sa toute nouvelle boutique : les petites mains du Berry. Le concept est locavore donc j'adore ! Également créatrice de bijoux à ses heures perdues, Mimi Coquillette a désormais pignon sur rue et vend les créations de berrichonnes dans le vent, comme les Canettes ("La couture, ça déchire") ou les P'tits Plaisirs.

coeurdefabrik3.jpg

Venez demain chez Mimi pour goûter à la recette star de mon prochain livre !

Voyez comment je vous appâte vilement pour vous inciter à découvrir les créations de Coeur de Fabrik ! Demain donc, au 71 rue Bourbonnoux de 17h30 à 19h, je serai là à vous attendre (nombreuses hein, parce que sinon, je vivrais un grand moment de solitude), avec une belle collection de c... à dévorer. C'est une recette encore méconnue en France, mais qui ne tardera pas à faire des émules. Petit indice, cela se mange et cela peut se coudre : comme cela, la boucle est bouclée, zou ! (cliquez sur le titre du billet pour laisser un commentaire).