Divin maquereau fumé

Je raffole de ce poisson, il a tout d'un grand. Riche en oméga-3, en oligo-éléments, économique, savoureux et non menacé, le maquereau s'invite à ma table très régulièrement. Les industriels le mettent en boîte comme son cousin le thon en proposant diverses sauces. Si vous n'avez pas le temps de le préparer frais, vous pouvez l'acheter en conserves, au naturel afin de réaliser vous-même l'accompagnement qui lui convient le plus (et au moins, vous savez ce que vous mettez dedans). Fumé, il est excellent. Sa chair fondante tout en étant ferme et sa saveur délicieusement fumée au bois de hêtre devraient vous séduire. Je le préfère au saumon fumé, c'est pour dire. Je ne suis pas la seule à succomber au charme de ce poisson fumé, Sophie lui fait danser la salsa dans ce plat très fruité. Quant à ma recette de rillettes, rien de plus simple, j'ai tout simplement écrasé le maquereau fumé à la fourchette avec du chèvre frais, sans ajout de sel ou d'aromates.
























Craquons pour et croquons dans ces croustillants crackers

Ce titre aux allures de fourchelangue a pour but, vous vous en doutez, de souligner le caractère crunchy de ces petits biscuits. Lorsqu'on les prépare avec de la farine de blé T55 (blanche), ils ont tendance à se ramollir. En revanche, si vous optez pour une farine complète, comme celle que j'ai utilisée, à l'épeautre, vous pourrez les conserver dans une boîte hermétique sans redouter de les retrouver ramollos. Un bon cracker craque certes, mais il ne fait pas de miettes. L'ajout d'une infime quantité d'eau donne en effet une certaine élasticité à la pâte (contrairement à une pâte sablée). J'ai également incorporé du chèvre frais à mon mélange de farine d'épeautre, de graines de lin et de pavot. Cette recette de base, sans beurre, sans oeuf, sans lait et limitée en gluten (l'épeautre en contient très peu) se décline au gré de vos envies ou des ingrédients qui vous passent sous la main. Les plus gourmands peuvent y ajouter du fromage râpé avant d'enfourner les biscuits. Pour réussir vos crackers, étalez finement la pâte. Elle peut être coriace à travailler au départ, n'hésitez pas à faire fonctionner vos muscles. Si elle vous semble trop sèche, mouillez vos mains avec de l'eau tiède, pétrissez-la et ajoutez un léger voile de farine.












































Côté déco, j'ai ajouté de la ciboulette sauvage. Elle frise naturellement, aucun effet de style sur les photos ! Une pluche de cerfeuil, du poivre noir, des noisettes concassées, des fleurs de coucou ou une petite lamelle de pomme verte peuvent également soigner la présentation.

Pendant que les crackers cuisaient, entre deux vaisselles, j'ai trouvé le temps de faire mon premier bracelet de pâquerettes (que j'offre à ma belette). Qu'il est bon d'être au printemps !




Ingrédients
Pour une trentaine de crackers
125 g de farine d'épeautre (ou de farine de blé complète) - 1 bonne pincée de sel - 1 pincée de levure chimique - une cuillère à soupe de graines de pavot - une cuillère à soupe de graines de lin - 60 g de chèvre frais - environ 3/4 cuillères à soupe d'eau tiède.
Pour les rillettes de maquereau fumé
200 g de filets de maquereau fumé - 50 g de chèvre frais
Temps de préparation : 40 minutes (5 minutes seulement pour les rillettes)
Niveau : facile
Coût : économique

1. Préchauffez le four à 180°C. Retirez la peau et les arêtes des filets de maquereau fumé.

2. Émiettez le maquereau dans un grand bol, ajoutez le chèvre frais et travaillez le mélange à la fourchette. Placez au frais.

3. Mélangez tous les ingrédients secs des crackers dans un saladier. Ajoutez ensuite le chèvre frais, travaillez du bout des doigts, puis incorporez petit à petit l'eau tiède. Commencez par deux cuillères à soupe, pétrissez, regardez la consistance et ajoutez le reste de l'eau jusqu'à l'obtention d'une pâte ferme mais élastique.

4. Étalez finement la pâte (1 millimètre) et prélevez les biscuits avec un emporte-pièce ou une roulette à raviolis.

5. Disposez-les sur une plaque allant au four (non graissée) et faites cuire pendant 8/10 minutes, jusqu'à ce que les crackers soient légèrement dorés.

6. Laissez-les refroidir, puis garnissez-les avec les rillettes de maquereau fumé.

N.B. : ces crackers se conservent plusieurs semaines dans une boite hermétique. S'ils venaient à ramollir (pièce humide par exemple), il suffit de les réchauffer quelques instants au four. Vous trouverez la farine d'épeautre dans les supermarchés bio.


D'autres recettes par ici !

Petits biscuits crousti-fondants au crottin de Chavignol, au parmesan et aux graines de lin
Crème de sardines au Cognac
Mousse de thon aux câpres verts et au poivre de Sichuan
Rillettes de poireau et de crabe aux éclats de noix
Rillettes de saumon