Wondercarotte...

La particularité de cette carotte, la Purple Haze, c'est cette première partie de chair violacée. Ce sont les anthocyanines qui colorent ses fibres. On trouve ces pigments naturels allant du rouge au bleu dans la myrtille, la mûre, la quetsche, le raisin noir, le cassis, l'aubergine... Ces substances sont très réputées grâce aux anti-oxydants qui la composent. Souvenez-vous, les anti-oxydants permettent de lutter contre le vieillissement cellulaire et de limiter les maladies cardio-vasculaires, alors autant ne pas s'en priver.


Wonderful color ?

carotteEn râpant cette jolie carotte bicolore, je m'interrogeais sur le résultat final, plus particulièrement sur la couleur de la pâte. D'habitude elle se teinte d'orange, seulement là, j'ai un peu paniqué en incorportant cette variété ancienne de carotte. C'est comme si j'avais généreusement ajouté de l'encre de seiche. Volontairement, je ne l'ai pas épluchée afin de garder un maximum de couleur et surtout utiliser sa peau survitaminée. "Après tout, ce n'est pas grave, ce qui compte c'est le goût !". Les légumes rares ont la réputation d'avoir plus de goût et de développer des parfums plus francs. D'après moi, cela se vérifie surtout chez les tomates et les aubergines. C'est également le cas pour cette carotte qui a beaucoup plus de betacarotène que ses cousines oranges. Si vous avez déjà eu la patience de croquer dans une racine de carotte sauvage (pffffiou que c'est dur à arracher, déterrer, éplucher !), son goût reste très proche.


So sweet, so crunchy...

J'ai pour habitude d'ajouter de la noix de coco râpée dans mes carrot cakes car elle donne un moelleux incomparable, et contrairement aux idées reçues, elle apporte beaucoup de fraîcheur. Ce gâteau est fondant et peut rappeler la consistance d'un congolais parfumé à la carotte, plus léger bien entendu. Sa croûte est craquante, presque croustillante, un délicieux contraste avec la texture intérieure. Si au départ j'étais plutot perplexe en observant la couleur de la pâte (révisons nos cours de sciences physiques : violet et jaune = kaki), je me suis apperçue en la prenant en photo qu'elle était bien belle. En l'observant de plus près, on distingue des pigments jaunes, oranges, rouges, violets, verts ! Ce cake sort des sentiers battus, je vous l'accorde mais passer à côté serait bien dommage. Ne laissons pas nos préjugés nous guider, surtout quant il s'agit de pâtisserie anglo-saxonne !


Ingrédients
100 g de farine de blé - 1 cuillère à café bombée de levure chimique - 150 g de sucre en poudre - 60 g de noix de coco râpée - 120 g de beurre doux - 1 cuillère à café rase de cannelle - 1 cuillère à café rase d'anis en poudre - une cuillère à café rase de gingembre en poudre - 2 oeufs - 170 g de carottes
Temps de préparation : 20 min
Niveau : facile
Coût : économique

1. Préchauffez votre four à 180°C. Faîtes fondre le beurre à feu doux.

2. Dans un saladier, mélangez la farine, la levure chimique, le sucre en poudre, la noix de coco râpée et les épices.

3. Faites un puits au milieu et versez le beurre fondu. Mélangez avec une cuillère en bois et incorporez les oeufs un à un.

4. Râper les carottes finement et pensez à laisser la peau s'il s'agit de carottes Purple Haze (il suffit alors de bien les brosser). Ajoutez-les au reste des ingrédients et mélangez bien.

5. Beurrez un petit moule à cake (18 *8 cm ou un moule en aluminium) et versez la pâte dedans. Comptez environ 45 minutes de cuisson, la lame du couteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir et placer ensuite au réfrigérateur minimum 12 heures, il est encore meilleur !