C'est ainsi que Minouchka décida un jour de lancer "Le sucré s'invite chez le salé", dont le but est de créer un plat salé à partir d'un ingrédient sucré déterminé par le gagnant. Mamina, ma voisine berrichonne, gagna la dernière édition grâce au thème de la pomme. Quel comble, c'est le fruit symbole de notre région ! Elle change totalement de cap en proposant de cuisiner le pain d'épices. Chouette et re-chouette ! J'adore le pain d'épices, dès la première bouchée, il me donne une pêche incroyable. Rien d'étonnant si l'on se penche sur l'un des ingrédients qui le composent : le miel, l'or brut des abeilles.

Si vous vous intéressez à l'actualité écologique, il faut savoir que les abeilles sont en danger à cause des pesticides dont regorgent les céréales (information lue dans le magazine Ekwo). D'après l'Union Nationale d'Apiculture Française (UNAF), si les abeilles venaient à disparaître, près de 84 % des espèces végétales européennes ne seraient plus pollinisées. Petit cours rapide de biologie. Les abeilles, en butinant les fleurs mâles des végétaux, récupèrent du pollen sur leur bidon tout doux. En butinant d'autres fleurs, femelles cette fois-ci, elles déposent le pollen sur leur organe reproducteur. Si vous vous remémorez le film Microcosmos, on voit une abeille se faire caresser le ventre par les étamines d'une fleur.


                   


Chose incroyable, si vous mettez des graines dans du miel, elles pourront germer 20 ans après voire plus... C'est grâce à cette alchimie que l'on a retrouvé du blé égyptien dans les pyramides. Complètement emprisonnées dans du miel cristallisé, ces graines ont pu germer 3000 ans après. C'est ainsi que de nombreuses espèces végétales se perpétuent depuis des millénaires et que nous nous alimentons grâce à elles. Selon une récente étude toxicologique menée par un laboratoire parisien, sous l'égide de l'UNAF, le miel urbain serait de meilleure qualité que celui de nos campagnes. L'association a ainsi lancé depuis décembre dernier une grande opération L'abeille, sentinelle de l'environnement. Parmi les différentes actions de sensibilisation, des ruches ont été installées dans diverses zones urbaines. La meilleure façon de faire bouger les choses, c'est de consommer du miel.

Alors il y a les raisons écologiques certes, mais également nutritives et médicinales. Energétique, renforçant les défenses immunitaires (s'il vous plaît, prenez une cuillère à café de miel le matin au lieu de boire ces mini-boissons laiteuses), digestif, diurétique et calmant la toux, le miel est un partenaire santé de premier choix. Je me souviens de cet apiculteur à Tafraout au Maroc qui me vantait les mérites du miel de cactus d'euphorbe, remède connu là-bas contre les maux de gorge et le tabac. Actuellement des chercheurs tentent de démontrer que la consommation du miel permettrait de prévenir le cancer. Le miel n'a pas fini de nous surprendre, c'est certain.

Pour le jeu, j'ai voulu associer le pain d'épices et le fromage. Je vous propose plusieurs déclinaisons basées sur les différents modes de cuisson de ces deux produits. Vous retrouverez du pain d'épices frais, toasté à la poêle ou encore en croûtons, accompagné de fromage nature, fondant ou coulant ! Leur point commun est leur goût fruité et un élément naturel à la genèse de leur fabrication : les fleurs. Des vaches qui en sont friandes et qui produisent un lait riche en vitamines et en saveur, des abeilles qui les butinent pour produire un nectar délicieux et parfumé, des épices comme la cardamone d'ailleurs utilisée dès le Moyen-Age pour la réalisation de l'hydromel. Tout est délicieux et les sensations sont différentes selon la cuisson du pain d'épices ou les caractéristiques gustatives du fromage choisi. Je n'ai volontairement pas mis de mesures pour les recettes qui vont suivre car elles se picorent ou se dévorent...


Millefeuille de pain d'épices au Bleu d'Auvergne et au Valencay

Découpez finement 3 tranches de pain d'épices. Dans des petits moules rectangulaires, placez une première tranche de pain d'épices. Ajoutez une tranche de Bleu d'Auvergne par dessus, puis une de pain d'épices. Emiettez le Valencay dans un bol et disposez-en une couche sur la dernière tranche de pain d'épices. Ajoutez-en une dernière, faîtes pression et laissez 1/2 au réfrigérateur. Servez avec de la salade et des noix.

                   


Croque-pain d'épices au Comté et à la viande des Grisons

Pour chaque pièce, tartinez de beurre une tranche de pain d'épices, retournez-la et disposez-la sur du papier sulfurisé. Posez dessus un peu de Comté râpé, une tranche de viande des Grisons, puis encore du Comté. Recouvrez d'une autre tranche de pain d'épices et beurrez le dessus. Faites dorer à la poêle quelques minutes de chaque côté et servez avec de la salade. La photo ne rend pas assez honneur à cette recette très originale et vraiment surprenante pour les papilles. A tester si vous aimez les curiosités culinaires !

                   


Petite fondue de Mont d'Or aux croûtons de pain d'épices

Le Mont d'Or fait partie de mes fromages préférés, j'adore son goût crémeux et sa texture fondante. Pour cette recette, rien de plus simple. Il suffit de mettre le mont d'Or à découvert et au four à 200°C pendant 20 minutes. Vous aurez pris soin d'envelopper la boite de papier d'aluminium pour éviter qu'elle ne brûle. 10 minutes avant la fin de cuisson, disposez dans un plat à part des dés de pain d'épices pour qu'ils durcissent. A la sortie du four, ils seront encore tendres, c'est normal. Laissez-les à l'air libre quelques instants pour qu'ils deviennent croquants. Piquez un croûton avec une fourchette et trempez-le dans le fromage coulant ! Accompagnez ce plat très diététique avec des petites pommes de terre à l'eau et du jambon de pays.

   


D'autres recettes par ici !

Pain d'épices moelleux