Le lendemain matin, j'ai récupéré dans la caisse à dessins de ma fille un pochoir en forme de papillon et je l'ai décalqué sur des feuilles de papier sulfurisé. La difficulté de la recette réside certainement dans la réalisation de la meringue. Comme avec les macarons, on est un peu en attente de parvenir à certains critères esthétiques. La meringue devra donc être bien blanche et non craquelée. Pas question de se mettre la pression avec ces conditions, à moins d'avoir une recette infaillible de meringue ! La mère d'une copine me l'avait donné il y a quelques années, et depuis aucune recette ne l'a égalée, elle est IN-RA-TA-BLE. Les meringues sont bien blanches, croquantes et fondantes juste ce qu'il faut. Vous la retrouverez certainement chez les autres participants du Kiki, c'est donc qu'elle a vraiment fait ses preuves. Pour ceux qui comme moi n'utilise pas de maïzena, sachez que l'arrow-root marche encore mieux ! Il s'agit d'une farine issue du rhizome de la maranta, plante tropicale, et elle remplace parfaitement si ce n'est mieux la fécule de maïs. Elle est disponible dans n'importe quelle épicerie bio.

Après, il est important de contrôler la cuisson des meringues et elle dépend très souvent du four que vous avez. Mais une chose est certaine, plus vous cuirez longtemps et tout doucement vos meringues, meilleures elles seront. L'objectif est qu'elles séchent plus qu'elles ne cuisent. Pour des meringues de la taille d'un petit macaron, comptez une heure à 110°C, pour des meringues moyennes (une grosse cuillère à soupe), deux heures et pour des plus grosses trois heures. Si vous augmentez le degré de cuisson, elles seront trop molles et bruniront. Volontairement, je ne les ai pas parfumé afin que l'on sente bien le goût des fruits.


    


Pour la réalisation de la chantilly, il est impératif que le saladier dans lequel vous fouettez la crème fluide soit très froid. Je mets le bol de mon mixeur au congélateur 10 minutes, cela fonctionne parfaitement. J'ai ajouté au dernier moment quelques gouttes d'huile essentielle de bergamote pour apporter un peu de fraîcheur. Vous pourrez en trouver facilement dans les supermarchés bios ou sur Internet. Quant à la garniture, j'ai opté pour des kiwis, symbolisant le fruit venant d'Océanie, des amours en cage, des framboises, des myrtilles, des bananes frécinettes et de la mangue. Ma sélection s'est faite pour leur couleur mais aussi pour leurs saveurs complémentaires, entre acidité et douceur. Une bouchée de mangue, une autre de framboise, un croc d'amour en cage, un autre de banane, sublime !

J'ai voulu montrer avec cette recette trompe-l'oeil que l'on pouvait s'amuser à dessiner des formes originales avec la meringue. Je tenterai prochainement des pavlovas en forme de feuilles, de fleurs, de soleil... La nature m'inspire et le célèbre peintre Arcimboldo aussi. Vous connaissez certainement ses peintures allégoriques représentant des portraits composés à partir de fruits, de fleurs ou de légumes. Il ne me reste plus qu'à terminer ma dernière cuillère de pavlova avant de vous livrer la recette, très facile et tellement gourmande !


Ingrédients pour 6 personnes
Pour la meringue : 4 blancs d'oeuf (120 g) - 220 g de sucre semoule - 1 cuillère à café bombée d'arrow-root - 1 trait de jus de citron - 30 g de sucre glace
Pour la chantilly : 500 ml de crème fluide - 5 gouttes d'huile essentielle à la bergamote - 30 g de sucre en poudre
Pour la garniture : framboises, kiwis, bananes, amours en cage, myrtilles, mangue...

Préparez la meringue

1. Clarifiez les oeufs deux heures avant de les monter, laissez-les à température ambiante dans le saladier ou le bol du mixeur.

2. Commencez à battre les blancs avec le jus de citron et l'arrow-root à vitesse moyenne pendant 4 minutes, jusqu à ce que le mélange devienne mousseux. Accélérez la vitesse petit à petit et ajoutez en pluie le sucre semoule. Battez toujours de plus en plus vite et ajoutez le sucre glace à la fin. Le meringue doit être bien épaisse, onctueuse et brillante.

3. Préchauffez votre four à 110°C. Sur une feuille de papier sulfurisé, dessinez ou décalquez le contour d'un papillon (13 cm x 10 cm environ). Retournez les feuilles afin de ne pas mettre en contact la meringue avec le feutre ou le crayon. Remplissez la poche à douille de meringue et remplissez le dessin de manière circulaire. Comptez deux papillons par plaque.

4. Passez au four pendant 1 heure porte fermée. Une fois la cuisson terminée, laissez de nouveau une heure dans le four éteint, porte fermée.


Réalisez la chantilly

5. Dans un saladier ou le bol du mixeur réfrigéré, versez la crème fluide et fouettez à vitesse moyenne pendant 5 minutes. Versez petit à petit le sucre tout en accélerant la vitesse, et ce, jusqu'à ce que la crème soit bien montée. Ajoutez au dernier moment l'huile essentielle de bergamote.

6. Disposez la chantilly dans une poche à douille et dressez des petites boules de la taille d'une noisette sur toute la surface des meringues-papillons (voir photo ci-dessus).


Faîtes une mosaïque de fruits sur les meringues-papillons

7. Laissez libre court à votre imagination ! Mais un conseil, pour bien mettre en valeur le papillon, commencez pas mettre tout autour les myrtilles. Disposez ensuite une rondelle de kiwi pour chaque aile supérieure. Dressez le reste des fruits à votre guise. Vous pouvez évidemment en choisir d'autres, en fonction de vos préférences ;)