Je vais regarder mon stock de semoule dans mes placards et là , le mot "semoule" résonne dans ma tête. "Semoule de chou-fleur, bonne idée avec les tomates et le concombre... Est-ce que je fais cuire le chou-fleur ? Il sera tout ramolli avec la vinaigrette... autant le laisser cru, allez je teste, on verra bien !". Par chance, j'avais un chou-fleur dans le réfrigérateur... Enfin par chance, je dirais plutôt en toute logique, car c'est un peu notre légume fétiche à la maison.

Ce taboulé n'est certainement pas authentique puisque je n'ai pas eu recours au classique poivron et à la menthe. Mon homme-ours n'aime pas cela, alors que moi j'en suis un peu addictive ! Même en cuisine, il faut savoir faire des concessions, alors j'ai remplacé le poivron par du concombre et la menthe par du basilic. J'ai utilisé ce dernier dans le taboulé et en guise de décoration. Je n'ai tout de même pas oublié les zestes de citron, un ingrédient que j'aurais pas retiré par contre, pas négociable !

          


Ce taboulé était surprenant de fraîcheur, croquant, parfumé et désaltérant. Je pense d'autre part qu'il a l'avantage de ne pas confire ou se ramollir contrairement aux taboulés à base de semoule de blé, qui, passés une journée au réfrigérateur, ont moins belle allure. Essayez cette recette, elle ne vous prend qu'un quart d'heure, vous vous régalez, et en plus vous faites le plein de vitamines.


Ingrédients pour 4 personnes
1/2 chou-fleur - 2 tomates moyennes - 1/2 concombre - 1 oignon rouge - 1 citron bio - une dizaine de feuilles de basilic - 8 cuillères d'huile d'olive - 20 cl d'huile de friture - sel et poivre
Temps de préparation : 15 min
Niveau : facile
Coût : pas cher

1- Lavez le citron et essuyez-le. Prélevez les zestes. Faites les blanchir dans une casserole d'eau bouillante.

2- Pendant ce temps, détaillez des gros bouquets de chou-fleur, lavez-les et râpez-les sur une grille moyenne. Versez la semoule de chou-fleur dans un saladier. Coupez le citron en deux et récupérez le jus. Versez-le immédiatement sur le chou-fleur afin qu'il ne noircisse pas.

3- Lavez les tomates, le concombre et coupez-les en dés, de la taille d'une macédoine. Rincez les zestes de citron blanchis et coupez-les finement, en brunoise. Emincez l'oignon rouge et coupez en fines lamelles 5/6 feuilles de basilic. Versez le tout avec la semoule de chou-fleur, salez, poivrez, ajoutez l'huile d'olive et mélangez bien.

4- Pour les feuilles de basilic frites : faites chauffer l'huile de friture dans une petite casserole et jettez les 5/6 feuilles de basilic restantes dedans. Laissez-les pas plus de 10 secondes et égouttez-les sur du papier absorbant. Décorez le taboulé avec. Mettez au frais une 1/2 d'heure avant de servir.

Très important : restez très vigilant(e) lors de cette étape, car vous risquez de recevoir des projections d'huile brûlante. Cela a été mon cas lorsque j'ai fait frire du basilic la première fois. La recette n'en parlait pas et ce fut bien dommage. J'ai reçu quelques gouttes d'huile sur le bras et sur le visage. Remède imparable, une pomme de terre crue coupée en deux posées 10 minutes sur la brûlure. L'eau contenue dans les feuilles réagit en effet violemment au contact de l'huile. Alors, pour limiter les risques, disposez les feuilles une à une dans un écumoir à manche long et mettez-vous bien à distance. Munissez-vous d'un gant de cuisine et d'un tablier également. En procédant ainsi, vous ne risqueriez rien et obtiendrez de jolies feuilles de basilic transparentes.

A noter : je vous conseille de laisser les feuilles de basilic frites à température ambiante, dans le garde-manger à fromage par exemple. Gardées au réfrigérateur, elles perdent tout leur croustillant et semblent fanées.