Les classiques

Bain : il s'agit de diluer des plantes ou des extraits de plantes dans de l'eau chaude. Le principe de base est de combiner l'action des substances médicinales avec celle de la chaleur qui permet une relaxation du corps pour soulager les maux.

Compresse : c'est une application durable d'une gaze ou d'un linge sur la partie du corps à soigner. La gaze a préalablement été imbibée de la préparation qu'on veut employer.

Décoction : cette préparation est obtenue en faisant bouillir une plante dans l'eau froide portée à ébullition de 10 à 30 minutes. Filtrez avant de l'utiliser.

Gargarisme : c'est une préparation liquide dont on se rince la bouche, la gorge, le pharynx, les amygdales et les muqueuses. Il sert à désinfecter ou à calmer. Le gargarisme ne doit jamais être avalé.

Huile médicinale : elle utilise une base neutre (huile d'olive, de pépins de raison, d'amande douce) et des plantes séchées. Il est important de secouer régulièrement le récipient une fois par jour et de bien filtrer la préparation une fois l'extraction terminée. Préparez-les en petites quantités et conservez-les dans des bouteilles opaques (disponibles en pharmacie). Certaines huiles sont utilisées en friction, d'autres sont absorbées par voie orale. Il ne faut pas confondre l'huile médicinale/végétale avec l'huile essentielle, qui n'est pas un corps gras.

Infusion : c'est la préparation la plus connue. Comptez environ 1 cuillère à soupe de plantes séchées par tasse d'eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. Vous pouvez ajouter du miel si le goût est trop amer. Vous pouvez consomme jusqu'à 3 tasses par jour.

Inhalation : les substances actives volatiles sont libérées dans de la vapeur d'eau d'un bain aux plantes. Cette technique est particulièrement utilisée pour les affections respiratoires.

Macération : il s'agit d'une extraction à température ambiante : la plante doit macérer dans l'eau pendant au moins 24 h.%%

Onguent : il s'applique uniquement en usage externe. La base est habituellement une huile médicinale qui est ensuite chauffée et épaissie avec de la graisse de laine (lanoline) ou de la cire d'abeille.

Sirop : c'est une préparation épaisse, obtenue à partir de jus ou de préparations à base de plantes et d'eau ou de vin, qui sont ensuite cuites avec du sucre.


Les moins connues

Cataplasme : il est utilisé pour soulager les tensions, les douleurs musculaires et les affections dermatologiques Préparation de la plante assez pâteuse pour être appliquée sur la peau dans un but thérapeutique. La plante peut être broyée hachée à chaud ou à froid ou mélangée à de la farine de lin pour obtenir la bonne consistance. Le classique cataplasme à la farine de lin se prépare avec de l'eau dans laquelle on délaye à froid de la farine de lin. On fait cuire doucement en remuant constamment pour obtenir la consistance voulue.

à‰lixir : on l'obtient en faisant macérer des plantes, ou des extraits de plantes, dans une solution contenant principalement de l'alcool et du sucre. Certains élixirs sont préparés à partir d'alcoolats, d'autres contiennent des vins médicinaux.

Fumigation : les vapeurs chargées des principes actifs de la plante sont diffusées dans une pièce. On peut ainsi faire bouillir des feuilles d'eucalyptus dans une pièce qu'on veut désinfecter. La fumée de certains végétaux qu'on brûle lentement comme de l'encens peut aussi servir aux fumigations : c'est le cas de la fumée de baies de genévrier.

Jus : les jus sont obtenus en pressant le fruit, les feuilles ou les racines d'une plante fraîche. Afin de conserver tous les bienfaits des vitamines, les jus doivent être consommés immédiatement.

Lotion : c'est une préparation liquide dont on lave rapidement l'épiderme aux endroits irrités avec du coton.

Poudre : on la fabrique en broyant les plantes desséchées, ou leurs parties actives, à l'aide d'un moulin ou d'un mortier. Les poudres peuvent servir à faire des extraits, être délayées dans de l'eau ou être mélangées à la nourriture.

Shampooing : c'est une préparation qu'on mélange à de l'eau pour laver les cheveux et le cuir chevelu. Certains shampooings sont antiseptiques et antiséborrhéiques.

Vin tonique : on prépare des vins médicinaux en faisant macérer des écorces, des racines ou des feuilles de certaines espèces dans du vin. On fait ainsi du vin de cannelle, de quinquina, de gentiane...