Ma première expérience avec les noix de lavage
C'est en surfant sur le site www.alterafrica.com que j'ai découvert cette façon originale de laver son linge. Je dois avouer avoir eu certains doutes quant à l'efficacité de ces noix. C'est fou comme on peut être conditionné par nos achats venant de la grande distribution. Bref, j'en ai acheté quelques unes dans un Biocoop, au départ pour essayer. Je n'ai vraiment pas été déçue.

J'ai disposé 6-7 demi noix dans le petit sachet en toile et hop en machine. Après avoir étendue ma lessive, je me suis fait la réflexion que, pour une fois, mes mains n'étaient pas rêches au contraire. L'odeur du linge reste neutre, peut-être avec un léger parfum rappelant le célèbre savon d'Alep. Quoiqu'il en soit, mes vêtements étaient propres et vraiment assouplis. Si vous souhaitez parfumer votre linge, il suffit de déposer quelques gouttes d'huiles essentielles sur le petit sachet en tissu dans lequel on dispose les noix. Vous pouvez également avoir recours à un assouplissant. Quitte à être écolo, achetez-le biodégrable, si-si, cela existe dans tous les commerces bios du coin !

Quelques bonnes raisons d'en acheter

  • Ce système est réellement économique car avec 1 kg de noix, on effectue environ 150 lessives pour 15 euros seulement ! Je me suis amusée à faire le calcul, cela fait 4 lessives par semaine durant 6 mois...
  • C'est une lessive bio 100% naturelle et donc hypoallergénique, idéale pour les personnes ayant des problèmes de peau ou les bébés.
  • La noix de lavage préserve l'éclat des couleurs. Au Népal, elle est utilisée pour laver la laine des tapis et les soies les plus fines.
  • C'est un produit 100% végétal sans aucun additif polluant.
  • Après 2 lessives, vous pouvez les faire bouillir 10 minutes de manière à obtenir une décoction à usage multiple : en shampooing (démêlage facile, anti-pelliculaire), en savon pour vous laver les mains ou votre chien (pas encore testé mais ça va venir !). Vous pouvez les mettre également dans votre compost pour enrichir votre potager.
  • Au plan éthique, l'émergence de la vente des noix de lavage en Europe a permis à des populations indiennes de générer des richesses économiques.